TRAVAUX

Le Semeur d’Artenay

0

J’ai peint le semeur d’Artenay il y a des années, lorsque je vivais en Touraine. Ce tableau fut la première vente importante de ma carrière d’artiste. D’une certaine manière, je la considère comme la première peinture de Trans Nature Art. Lorsque je l’ai observée des années après l’avoir peint, j’ai remarqué des croix rouges sur les graines jetées par le semeur. Un pressentiment de leur stérilité à venir ?

 


 

Le Câlin

3

Cette peinture veut dire beaucoup pour moi. La lumière qui émane de l’état d’amour nous rend foi en ce que nous sommes. C’est elle, que je représente avec Le Câlin. Cette peinture a trouvé sa maison chez mon ami Mark Tate. Assis devant ma peinture cosmique C19, il évoque ici sa rencontre avec elle.

Interview de Mark Tate

 


 

La Tête Solaire

6

1

Cette sculpture solaire, réalisée en collaboration avec Bernard Gitton, est conçue pour vivre sa vie, comme un élément indépendant dans la nature. Je me suis exprimé sur ce sujet il y a quelques années à la télévision française. Je vous laisse découvrir cela en images.

 

France 3 TV – 1998

 


 

Basquiat Beuys

2

Joseph Beuys est un artiste ayant porté un profond message anthropologique, inspirant une ère moderne d’après guerre adhérant au respect des cycles naturels. Selon sa mythologie individuelle, son avion fut abattu alors qu’il survolait la Crimée comme pilote de la Luftwaffe durant la Seconde Guerre Mondiale. Il fut recueilli par des nomades Tartares qui le soignèrent, lui donnant également un sens de la collectivité qui marqua le reste de sa vie. Ses concepts m’inspirèrent moi même dans la création de mon mouvement Trans Nature Art. Jean-Michel Basquiat est le plus jeune artiste Afro-Américain ayant été découvert aux Etats-Unis. Il a joué un rôle prépondérant dans le monde de l’art, amenant l’art dans la rue en tagant les murs de New-York. C’est le galeriste suisse Bruno Bischofberger ainsi que le défunt Thomas Ammann qui ont rendu cet artiste connu du monde. J’ai moi-même partagé les bancs de l’école avec Thomas Ammann avant de partir aux Etats-Unis. Ici, je propose une mise en scène de mes deux héros artistiques, que j’ai peint dans les premiers temps de Trans Nature Art, à Paris, Rue du Théâtre.

 


 

Stellephant

3  4

Cette sculpture, réalisée en collaboration avec Bernard Gitton, est composée de quatre tours (de gauche à droite).

 

Tour n°1
Des fusils et différents objets ont été accumulés sur des valises. Celles-ci sont attachées à un diable. Bien sûr, ceci représente les valises des chasseurs d’éléphants telles que nous aurions pu les trouver il y a cent ans. Pendant un siècle au travers de la colonisation, la chasse à l’éléphant a été un sujet tabou. Force est de constater  qu’il le redevient avec l’action de la Chine en Afrique. De par leur forme phallique, les défenses d’éléphants sont massivement utilisées sous forme de poudre comme un aphrodisiaque, notamment dans les pays asiatiques. De plus, ces défenses constituent un matériau de choix pour les sculpteurs.

Les éléphants demeurent donc les victimes de la cupidité de l’Homme.

 

Tour n°2
Au sommet d’une très haute table, nous apercevons un Stellephant debout sur deux valises. C’est ici la métaphore des éléphants ayant posé leurs bagages dans des réserves, un peu comme les Amerindiens. Les hommes et les éléphants doivent apprendre à préserver leurs territoires mutuels. L’éléphant est un animal pacifique, mais dans les dernières années, on note une agressivité des éléphants envers les tribus d’Afrique noire ; comme si ils avaient appris que l’Homme représente un danger à leur égard. (On note un phénomène similaire chez les calamars du golfe du Mexique.)

Au centre de l’installation, un panneau transparent éclairé par des diodes, envoie des flashs rouges aux spectateurs, comme un appel : “Arrêtez-vous et réfléchissez !”

 

Tour n°3
Deux roues sont installées sur une chaise d’interrogatoire datant de la seconde guerre mondiale. Pendant leur rotation, un aimant placé en leur centre déclenche deux microphones miniatures (d’une sensibilité équivalente à celle des oreilles d’un chien), à l’intérieur desquelles des ondes sonores sont enregistrées.

 

Tour n°4
Les ondes sonores enregistrées arrivent dans l’ordinateur d’un vieux poste de radio des années 30. Les ondes sont réanimées, et donnent alors à l’éléphant le pouvoir de barrir et de se révolter pour réclamer son droit à l’existence.

 

Palexpo Genève

 


 

Stellebee with stellewing

5

L’abeille est une clef fondamentale du renouveau de la nature. Einstein lui-même nous rappelle que la fin des abeilles marquera la fin de l’humanité. Alors que déjà, dans certains pays, les paysans louent des camions remplis de ruches pour polliniser leurs champs, qu’en Chine, des champs sont pollinisés à la main par l’Homme faute d’abeilles “naturelles“ et que dans les pays industrialisés, les abeilles perdent le chemin des ruches à cause des pesticides : veillons et prenons soin d’elles, afin qu’elles puissent prendre soin de nous et notre environnement. Cette sculpture a été réalisée en collaboration avec Martin Bühler et fonctionne avec un moteur original de Jean Tinguely. Elle a trouvé sa place en Touraine, dans la collection de la Communauté d’Agglomération de Tours.