TransNatureArt Stellest: Conception du disque électromagnétique serie 3

 

Comme vous voyez, la tête de la plastique « Série 3 » ressemble à une graine de blé. Il est possible que cette forme soit résistante au temps car on a trouvé des peaux de graines dans les tombes des pharaons égyptiens destinées à alimenter une continuité cyclique après la mort.

Toutes les choses vivantes suivent un déroulement cyclique tel que le printemps, l’été, l’automne et l’hiver. La circulation du sang, le mouvement des étoiles et les corps terrestres. Le temps est venu où la civilisation entière ferait bien de s’engager dans une démarche d’énergie recyclable est verte. Tout matériau que l’on utilise devrait pouvoir se recycler sans exception. Chaque année, cent million de tonne de plastique est absorbée et se greffe sur les cellule de la bio-chaîne des mers. Parmi les différents produits chimiques qui se répandent, le bisphénol A a une réaction sur l’homme car à 30° le plastique se décompose et empoisonne toute la faune sauvage et humaine à travers le monde.

Les problèmes se propagent jusqu’aux plages de l’Antarctique où on a trouvé des signes de contamination dans le lait maternelle des femmes eskimo. Notre planète en 2017 ne digère plus la banalisation des dangers environnementaux et le temps est venu pour créer de énergies renouvelables de A à Z.

A travers ma sculpture électromagnétique série 3, j’essaie d’utiliser l’art dans ce sens là.

Ma sculpture est alimentée par le soleil afin de donner un mouvement électromagnétique. Elle mesure également les températures locales qui sont sujet à une comparaison avec les températures archivées. Des lasers intégrés dans le disque permettront tous les soirs de signaler par un message d’une couleur verte ou rouge si il y a eu un réchauffement du climat.

L’assistance est l’investissement nécessaire pouvait venir pas seulement de la Chine (où un travailleur sur cinquante travaille dans le solaire), mais également des Etats-Unis, où il y a une vraie expertise. Le royaume du Maroc est actuellement leader mondial avec la Centrale Solaire Noor.

L’équilibre des forces par l’armement arrive à ses limites. Un tel chaos terrestre ne peut pas être la solution quand on considère les conséquences absurdes  d’un tel comportement vis-à-vis de la planète. Dormir la nuit sans savoir qui va envoyer quoi.

Notre terre représente une minuscule poussière dans l’énormité de l’espace qui nous entoure. C’est notre responsabilité et notre chance d’étudier la transformation des énergies cyclique d’une forme à l’autre, d’une mesure infini. Comme disait Joseph Beuys, il faut rendre les secrets lucratifs.

Les artistes et les scientifiques mondiaux sont les pionniers vers une consciences plus réaliste de l’application de nouvelles énergies, qui va nous permettre de réduire la tourmente et vivre d’une manière un peu plus harmonieuse en ce tout petit monde fragile.