Global Renewable Energy Art – Stellest à Buenos Aires

Stellest et Frida Kahlo – Street Art Buenos Aires

De passage à Buenos Aires au musée d’Art Moderne,  à la fin octobre 2016, j’ai eu l’occasion d’admirer la démarche créative et intelligente d’une femme exceptionnelle: Madame Yoko Ono. Son art a trouvé naissance dans les années 60. Durant la guerre du Vietnam et en parallèle à Joseph Beuys, de nouveaux langages artistiques ont vu le jour.  Ensemble, avec son mari John Lennon, ils ont innové avec des systèmes allant jusqu’à l’irrationnel (en dépassant la logique rationnelle). Ils ont trouvé l’application de nouvelles possibilités réduisant fortement le carré qui limite la civilisation actuelle, pour une cohérence naturelle et nécessaire afin de coexister avec la nature.

Les conflits internationaux d’une violence aggravée sollicitent l’attention créative des artistes mondiaux plus que jamais pour trouver des solutions d’une dimension universelle; Yoko Ono et John Lennon ont compris très tôt la nécessité de répondre à la destruction planétaire par la musique et la poésie « Peace & Love ».

C’est dans cette logique là que je souhaite installer l’art des énergies renouvelables qui permettront à la jeunesse d’évoluer en cohérence avec les lois de la nature.

En tant qu’artiste, cela m’est très difficile de voir la finalité des programmes de destruction de notre planète. Notamment, je me pose la question: comment la jeunesse mondiale va pouvoir se confronter à une planète malade, polluée et submergée par la guerre? Mais aussi, quelle est la logique du carré et les exploitations insensées de notre planète menant à l’extinction des espèces animales?

Tout cela résultant d’un réchauffement climatique.

Eco Avant-guardiste, Uriburu, musée d’art moderne Buenos Aires.

En Afrique, je suis révolté du « Can hunting« , dans lesquels les trophées en tout genre, tel que des têtes d’éléphant, de lions ou encore des hippopotames enceinte sont massacré pour l’export vers les Etats -Unis, l’Europe et la Chine.  On joue un véritable jeu d’échec avec la nature et la provocation décadente et  insensé de l’homme peut amener à un échec total des civilisations planétaires.

Il n’existe pas une nation sur notre petit monde qui soit puissante vis-à-vis de la nature. Des vents à 512 km/h lors d’une Tornade dans l’état de l’Oklaoma en 1999, les inondations répétées,  les tremblements de terre provoqués par des tests nucléaires, la fonte des glaces polaires, et la pénurie d’eau dans certaines zones du globe sont des exemples du dérèglement climatique. L’ignorance comme méthode pour banaliser et minimiser la situation actuelle et celle de demain est la preuve d’un manque d’intelligence et d’une vision incohérente au sujet de l’environnement et de la population mondiale.

« Peace stamp All over the world », Yoko Ono

« When the last tree is cut and the last fish killed, the last river poisoned, then you will see that you can’t eat money. » Sitting Bull.

« Quand le dernier arbre est coupé et le dernier poisson tué, la dernière rivière empoisonnée, alors vous verrez que vous ne pouvez pas manger votre argent. » Sitting Bull.

Kit pour éplucher la Terre – Rateau en promotion dans cent dix pays, Stellest.

La question est ouverte: comment vont faire les générations futures?

Lennon Street art.

Les guerres pour les énergies actuelles peuvent diminuer considérablement en développant les énergies électromagnétiques, hydrogènes, solaires et hydrauliques juste pour commencer. Je pense que c’est inévitable de ne pas respecter le droit d’avoir le choix pour les générations d’aujourd’hui. Il faudra pour le monde de demain, donner une chance de rechercher des énergies renouvelable et gratuite dans l’espace et s’en servir. Le concept des énergies renouvelables va certainement rendre possible les voyages interstellaires à des coûts réalistes, tout en respectant les lois naturelles qui gouvernent l’espace et notre planète.

C’est en ce sens là que j’ai créé la sculpture « Tête Solaire » en 1992 et que je travaille sur la sculpture « Série 3 », qui fonctionne sur le principe de l’énergie électro-magnétique. J’aimerais vivre sur une planète qui rêve d’énergies vertes et abondantes et plus jamais au profit de la destruction sous nos pieds.

C’est évident que j’opte pour les idées sur l’environnement du Pape François, Nicolas Hulot, de Jean Cocteau, de Segolène Royal et de Michael Jackson (« We are the world ») et des millions de gens à travers le monde qui subissent les effets hallucinants d’une mauvaise gérance planétaire. Ce n’est pas une question de gauche ou de droite, noir, blanc, rouge ou jaune. Il suffit d’être vert.

Je vous souhaite un joyeux noël vert et une bonne année renouvelable !

Stellest

Serie 3 en construction, maquette et sculpture, Stellest. Renewable Energy Art, Stellest.
Serie 3 Renewable Energy Art, TNA, Stellest France.

Stellest à Cuba

J’ai été invité par le ministre de la culture du gouvernement de Cuba pour visiter et rencontrer les meilleurs artistes d’art plastique de l’île.
Ils m’ont fait visité l’université des sciences et des arts à Havane. L’échange a été enrichissant grâce aux influences culturelles multiples et l’écologie verte exemplaire et avant-gardiste.
EN rentrant en Europe, j’ai conçu deux nouvelles sculptures plastiques sur le principe de l’ Electro-magnetic solar light turbines. Elles sont influencées par le suprématisme russe et les énergies renouvelables de l’île.
J’ai été aussi très touché par leur accueil généreux et intelligent. , inscrit dans l’esprit universel des énergies et des échanges perpétuels. Je les remercie vivement pour l’inspiration qui a pu donner naissance à ces deux nouvelles sculptures.

Photo avec José Alberto Figueroa « Figo », photographe de la révolution cubaine. Il nous a invité dans sa galerie.

Model 1